Comment lutter contre l'humidité de la cave ?



Dans une habitation, la cave représente souvent l'endroit le plus humide, et pour lesquels vous allez vouloir agir pour lutter face à ce phénomène. En effet, une cave humide n'est pas pratique car l'aspect utile de la cave est de pouvoir entreposer toutes sortes de choses, comme des bouteilles de vin ou encore du matériel de jardinage. Une cave humide peut abîmer vos biens, comme les étiquettes des bouteilles par exemple, et la cave perd alors tout son intérêt et son rôle en tant que pièce fonctionnelle.


Traiter l'humidité de la cave

Les caves représentent un problème complexe dans notre métier, car nous y trouvons des causes variées d'humidité, de ruissellements et de remontées capillaires. Si vous voulez en savoir plus sur les remontées capillaires et leur principe, nous ne pouvons que vous conseiller de vous rendre sur notre article dédié au vocabulaire propre à notre profession.


Pour une cave humide, deux cas de figure se distinguent généralement.


Les murs en contact avec la terre extérieure reçoivent l'humidité de cette terre, et le ruissellement se transmet alors aux murs en contact avec eux. C'est un cercle vicieux : le grand gagnant est l'humidité et le grand perdant... c'est vous ! Un cuvelage peut résoudre une partie du problème du ruissellement en empêchant l'humidité de pénétrer dans la cave, mais cette humidité peut alors se retrouver au rez-de-chaussée de l'habitation par remontées capillaires. Traitez un problème et il en apparaîtra un nouveau !


Les murs mitoyens sont, eux, plus faciles à traiter. Il s'agit en effet de remontées capillaires que notre CasaSec résout aisément. Les parties de murs humides, en raison de l'imprégnation par l'extérieur, verront leur état s'améliorer à travers le temps, mais sans jamais être asséchés complètement pour autant, la terre les rechargeant en eau continuellement.


L'action du CasaSec dans une cave

Parce qu'il vaut toujours mieux prouver l'efficacité d'un produit que simplement l'affirmer, nous avons décidé de mettre en lumière l'action que nous avons menée durant 2 ans dans une cave humide voûtée à Bordeaux. Vous trouverez ci-dessous l'historique du traitement qui a été mené.



Relevés du CasaSec pour l'année 2020


On y découvre ci-dessus une réelle efficacité de l'action du CasaSec. Vous pouvez ainsi constater que, entre le mois de mars 2020 et la fin septembre 2020, l'humidité est toujours présente, à plus ou moins haut niveau. Les variations du taux durant cette période s'expliquent par la pluviométrie, qui a logiquement une influence sur les niveaux d'humidité présents dans les murs de la cave. Suite à ces 6 mois d'action, nous remarquons cependant une diminution plus que drastique du taux d'humidité, dès le mois d'octobre 2020. Sur les mois dernier mois de l'année 2020, nous pouvons sans conteste affirmer que la cave n'est plus humide.


Retrouvez ci-dessous la suite de notre action sur cette même cave, pour l'année 2021. Vous remarquez que le taux d'humidité remonte en flèche en début d'année, sur un délai d'une quinzaine de jours à peine, avant de baisser de nouveau progressivement au fil des mois. Cette remontée s'explique facilement : les anodes s'usent, et il convient de les surveiller. En effet, dès qu'elles n'agissent plus, l'action du CasaSec n'est plus garantie. La conséquence est simple : l'humidité revient dans les murs de la cave.


La remontée du taux d'humidité, puis sa re-diminution progressive, en 2021


La conclusion à en tirer est donc qu'il est nécessaire d'assurer une surveillance journalière, tout du moins régulière, au bout de 3/4 mois, afin d'être certain de la continuité du traitement. Le CasaSec fonctionne dans une cave humide (les premiers graphiques en sont la preuve), mais cela nécessite donc une surveillance accrue, sous peine de voir tout le travail accompli par notre CasaSec pendant des mois réduit à néant en quelques jours. Certains de nos clients possèdent par ailleurs un jeu d'anodes posées dans le mur, en réserve, pour une sécurité renforcée et éviter ce type de désagrément. Il suffira alors de débrancher les anciennes anodes dysfonctionnelles puis de rebrancher sur celles en réserve pour maintenir l'action du CasaSec avant l'intervention de notre SAV.


Nous souhaitions vous montrer l'ensemble de ce chantier, et pas uniquement la première partie (où l'humidité diminue), afin de vous sensibiliser vis-à-vis de cette surveillance. Vous retiendrez cependant que le CasaSec est fonctionnel dans une cave, tout autant que pour n'importe quel mur de votre logement.


Si vous possédez une cave humide, n'hésitez pas à nous contacter via notre formulaire de contact ou par téléphone au 06 17 90 03 11. Et si vous êtes convaincu du fonctionnement de notre CasaSec, sachez qu'il est possible de l'acheter en ligne directement sur notre site internet, ou d'acheter un jeu d'anodes complémentaires afin d'éviter toute interruption de l'action du CasaSec.

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout