Rechercher
  • CasaSec

Un peu de vocabulaire !



Comme dans tout métier, nous utilisons au quotidien chez CasaSec un vocabulaire propre à la profession, afin d'être le plus précis et le plus juste possible.


Que vous soyez déjà client de CasaSec ou en recherche d'information pour assécher vos murs et lutter contre les remontées capillaires, il nous paraît utile de vous donner – ou de vous rappeler – quelques définitions.

Retour sur les bancs de l'école : vocabulaire et définitions


Capillaires : les capillaires sont des micro-canaux présents dans toutes les maçonneries.


Remontées capillaires : sous l’action de l’électricité, qui va du sol positif (+) vers le mur négatif( -), l’humidité présente dans le sol remonte dans les maçonneries.


Arase : « bande d’arase », barrière étanche posée à la construction dans un mur dans le but de bloquer les remontées capillaires. Aujourd’hui le polyane, inventé dans les années 70, est le meilleur produit qui résiste à la corrosion des mortiers.

Electro-osmose : transfert d’un liquide à travers une membrane sous l’action d’un champ magnétique. L'électro-osmose est dite inverse lorsque, sous l’action du CasaSec, l’humidité du mur est renvoyée dans le sol.

Salpêtre : l’humidité, en montant dans le mur, se charge de sels de différentes natures qui se cristallisent en surface lors de son évaporation et laissent en surface du mur ce que l’on a l'habitude de nommer improprement « salpêtre ». Le salpêtre provoque souvent les décollement des plâtres et enduits, l'écaillement de la peinture...

Electrophorèse : sous l’action du CasaSec, l’humidité est renvoyée dans le sol et les sels (voir « salpêtre ») ont tendance à se cristalliser dans les capillaires en bas des murs. Cela les bouche, formant une bande d’arase. Le traitement devient alors pérenne, sauf en cas d’inondation qui dissoudrait les sels.

Méthode d’assèchement passive : on nomme de cette manière tout procédé qui empêche l’humidité de remonter dans les murs ; la maçonnerie s’assèche ensuite par évaporation.

Méthode d’assèchement active : on nomme de cette manière tout procédé qui exerce sur l’humidité une pression de haut en bas, la chassant ainsi dans le sol d’où elle venait.


Et voilà pour ce court lexique (8 mots et expressions, on n'a pas voulu être trop méchant avec vous !) qui, on l'espère, vous permet de mieux appréhender notre métier, mais aussi et surtout le fonctionnement du CasaSec, et son utilité.


Vous avez des questions particulières ou souhaitez avoir plus d'informations sur le CasaSec ? N'hésitez pas : vous pouvez nous contacter en quelques clics seulement et en remplissant le formulaire de contact prévu à cet effet.


En attendant, à très vite pour un nouvel article sur notre site internet !

2 vues0 commentaire