CasaSec utilise l’électrolyse, le premier brevet d’assèchement des murs par cette technique date du tout début du 19 éme siècle après découverte de l’électro-osmose par l’université de Moscou

 

Assèchement des murs par électro-osmose inverse:

L'électro-osmose inverse se fonde sur le fait qu’il existe une différence de potentiel électrique  entre un mur humide  et le sol.

L’évaporation naturelle amplifie encore ce phénomène.

CasaSec inverse ce flux électrique pour assécher vos murs.

En pratique, l’électricité  refoule, chasse l’humidité dans le sol, ce véritable « nettoyage » interne du mur crée une poussée si forte sur les différents sels accumulés au fil des années, qu’un barrage réel  se constitue au bas des murs, ce qui permet une résistance future aux risques de capillarité et laisse place à un séchage du mur durable.

Cela s’appelle l’électrophorèse.

Le mur ne s'assèche donc plus  par évaporation qui  provoque la formation des "salpêtres.

Il s'agit donc bien d'un procédé actif

Cette technique d’assèchement peut être aussi efficace pour les murs atteints par des infiltrations latérales, mais cela nécessite un fonctionnement permanent de l’installation.

La durée du traitement est fonction de différents facteurs :

  • Le taux d’humidité du mur

  • L’épaisseur du mur

  • La hauteur des remontées capillaires

  • Les matériaux utilisés

  • Le type de sol

Autre méthode utilisée :

A la différence de l’électro-osmose inverse qui se classe dans les méthodes actives, il existe une technique passive permettant de diminuer l’humidité présente au sein des murs par évaporation.

Il s’agit de créer un champs électrique de très basse intensité en fixant dans le mur une bande de cuivre et un peu en dessous une bande de zinc reliée à la terre, cela crée par électrolyse un barrage qui empêche l’humidité de monter dans le mur, et donc le mur s’assèche ensuite par évaporation naturelle.

C’est une technique beaucoup plus lente que celle choisie par CasaSec.

A la différence de CasaSec elle ne chasse pas l’eau dans le sol, il n’y a donc pas électrophorèse, le traitement doit rester en place pour garder son efficacité.

Et il faut attendre que le mur soit sec pour envisager les travaux de décoration car l’évaporation provoque la cristallisation des sels en surface du mur, ce qui les retarde d’autant. 

LOGO CASASEC .png
  • Facebook - CasaSec
Traitement des remontées capillaires
Logo-blanc_edited.png